La fois où je suis allée au sommet de MEC Génération Plein-air

C'est le temps des inscriptions pour le prochain sommet de MEC Génération Plein-Air ! 

Je me souviens quand j’ai su qu’on m’avait retenu, pour aller passer un weekend au sommet de Mtl avec MEC Génération Plein air, j’étais surexcitée. Puis, inévitablement, je me suis dit : Ben voyons il y a peut-être eu une erreur. Ils vont me récrire pour me dire de rester chez nous et d’écouter Netflix en rafale.

Évidemment ils ne s’étaient pas trompés et j’étais invitée à aller passer un weekend de camping avec une belle gang d’entrepreneurs.

Malgré cette opportunité de feu je me suis tout de même demandé, une fraction de seconde, si je devais y aller. Parce que parmi les trucs qui me font peur dans la vie, il y a celui-ci : Partir seule et socialiser avec des inconnus. Faire un pitch devant ces mêmes inconnus c’est aussi, pour moi, du même niveau.
Puis je me suis rappelé que dernièrement j’avais publié un article qui parlait justement de l’importance de sortir de sa zone de confort et à quel point on se sentait vivant une fois qu’on en sortait. Ouin…

Je n’avais donc pas le choix.

J’ai donc paqueté ma peur dans mon trop-plein de bagages et je suis partie. Puis, dès mon arrivée, j’ai rencontré ces personnes extraordinaires. Le jugement n’a vraiment pas sa place dans ce genre de rassemblement et tu le ressens tout de suite. L’ouverture, la générosité et le partage c’est tout ce tu vas vivre durant ce weekend.

Brillante idée de MEC que de rassembler une gang d’entrepreneurs créatifs qui prônent les bienfaits de la nature.

 


L’objectif de tout ça? Amener les gens à jouer dehors! Durant cette belle expérience de vie on va t’amener à partager ton projet et à collaborer avec d’autres. À la toute fin il faut faire une présentation de projet. But ultime : recevoir une bourse de MEC pour t’aider à le réaliser.

Durant ce weekend j’ai donc fait du camping dans une tente avec une coloc qui m’était complètement inconnue 4 hrs avant, j’ai chanté au feu une bière à la main, j’ai jasé avec des personnes hypers inspirantes dont certaines sont devenus des amis, j’ai participé à plusieurs ateliers de brainstorming, j’ai fait du yoga à 7h am avec ma tuque devant une vue complètement folle puis j’ai fait un pitch de 3 minutes devant 80 personnes.

Le pitch je n’ai pas voulu le faire. Je voulais abandonner parce que je ne me sentais pas prête. Je n’étais pas la seule. Ce weekend est super-enrichissant, mais il est tout autant déstabilisant.

Quelqu’un m’a convaincu de le faire en me disant ceci : si tu ne crois pas en toi personne ne va y croire à ta place. Lance ton projet dans l’univers et tu verras par la suite.

Je me suis donc lancée et je me suis ouverte à tous ces beaux humains devant moi et j’ai cru..

Merci MEC Génération Plein air!
Alors on se rejoint dehors?

Pour les inscriptions : MEC Génération Plein-Air

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published